loader image

Agitalys

blog-mvp-cto

Trouver un cofondateur CTO : tout est histoire de séduction !

Tout porteur de projets espérant fonder sa start-up rêve de trouver un cofondateur CTO pour former un binôme gagnant. Il a raison sur le principe, car de nombreuses success-story sont nées d’un tel duo : chacun se souvient des deux Steve, Jobs et Wozniak ou encore de Bill Gates et Paul Allen. En réalité, toute l’histoire du business est faite de duos gagnants, de César Ritz (homme d’affaires hôtelier) & Auguste Escoffier (cuisinier créateur), à Pierre Bergé (homme d’affaires) & Yves Saint-Laurent (créateur couturier). La recette du succès est toujours la même : un créatif passionné et visionnaire avec les idées, et un technicien rationnel avec les pieds sur terre, pour les mettre en musique. Trouver un cofounder CTO s’inscrit donc dans cette démarche gagnante de succès et de complémentarité. Sauf que trouver son développeur associé à une époque où l’on s’arrache le moindre développeur tient de la gageure. Comment s’y prendre alors pour recruter un CTO associé ? C’est simple, c’est comme une rencontre amoureuse : regardez !

Décrivez l’élu de votre cœur : quel profil idéal pour un développeur associé ?

Trouver un co-fondateur CTO, c’est recruter un partenaire de vie professionnelle et entrepreneuriale, pour le meilleur et pour le pire. Vous allez passer de longues heures ensemble : il doit donc être en phase avec votre projet et votre philosophie d’entreprise. Réfléchissez-donc bien à l’élue(e) de votre cœur professionnel.

Mon développeur associé : quel âge ?

Tout dépend de vos envies, de vos besoins et de votre culture d’entreprise. Et un peu aussi du budget ! Car vous avez le choix, entre un jeune sans expérience, passionné et parfois plus souple ; un lead développeur sachant aussi manager les hommes ; ou encore un CTO expérimenté qui saura vous amener une plus-value et un point de vue.

Parler la même langue que mon CTO cofounder

Le secret d’un couple qui dure, c’est souvent l’aptitude à comprendre l’autre, ce qui implique de parler la même langue. Entendons-nous bien, il s’agit ici d’un langage professionnel. Apprenez de votre côté à coder de manière basique, mais choisissez un associé CTO ayant quelques notions de marketing ou de management. Vous devez avoir la même vision et donc la comprendre.

Le background d’un bon CTO cofondateur

Un couple qui dure, c’est aussi un couple qui partage des passions communes. Un bon développeur associé est plus qu’un pro du codage et de la technique : il doit connaitre la start-up, être curieux, donner son avis sur le marketing, participer au brainstorming créatif… De manière générale, associer un regard extérieur à tout brainstorming est une plus-value, pour prendre du recul et ne pas rester la tête sur le guidon : quand un tel recul n’est pas possible en interne, il est préférable de faire intervenir un consultant externe, pour challenger le concept et produire une roadmap réellement solide. Que vous soyez une petite start-up qui débute avec tout un backoffice à créer, ou une startup consacrée, développant simplement un nouveau service, le CTO associé doit en tout cas s’impliquer dans votre projet. Car là se trouve en réalité le profil parfait du CTO cofounder : il doit adorer votre idée.

Où recruter un CTO pour sa start-up ?

Trouver un développeur associé : les rencontres virtuelles

Première étape pour recruter un CTO, c’est le réflexe internet. Il existe en effet plusieurs plateformes dédiées au recrutement de cofounder associé. Adopte un CTO est un outil technologique permettant aux entreprises de trouver un développeur avec les meilleures compétences IT, grâce à un algorithme de matching. AssessFirst se présente comme une plateforme de recrutement prédictif, se basant non pas sur le CV mais le potentiel du candidat. Cofondateur propose une solution pour sous-traiter son recrutement CTO, avec des équipes dédiées. Affeniteam offre un portail pour trouver un associé idéal CTO. Ideas Voice vous propose même de recruter un CTO à l’international. Entr’Up aide à recruter un bon CTO, en se basant avant tout sur ses qualités humaines. Mieux encore, il existe des spécialistes comme AGITALYS proposant une offre complémentaire, portant aussi bien sur le concept que sur l’humain : un atelier story mapping aide si besoin à démarrer le concept, en définissant et en réalisant le MVP, tout en construisant en plus, si vous le souhaitez, une équipe technique composée des meilleurs développeurs disponibles, au service du concept. C'est une solution tout-en-un pour convaincre un CTO de vous rejoindre sur des bases déjà solides.

Recruter un CTO performant : vive les rencontres réelles !

Même si les plateformes CTO sont d’une grande aide, rien ne vaut souvent la rencontre physique et le coup de foudre. Pour faire de belles rencontres, fréquentez les évènements centrés sur la tech et l’innovation : hackathon, TED, meetings professionnels, Meetups, soirées d’écoles… Pensez aussi aux centres d’apprentissage et aux soirées de lancement ou de présentation : le Wagon le réacteur, l’École 42. Un CTO sortant d’une école d’ingénieur peut être une plus-value pour votre start-up mais attention, ce genre de profil est très recherché ! Pour trouver un CTO, faîtes la sortie des écoles ! Contactez enfin la CCI et French Tech : des soirées de networking façon speed-dating sont souvent organisées, pour faire se rencontrer porteurs de projets et porteurs de compétences. Vous êtes sur le point de rencontrer votre perle rare… reste à passer à l’acte !

La première rencontre avec votre futur cofondateur CTO

Comme dans une rencontre amoureuse arrive enfin la première rencontre avec celui que vous aimeriez avoir comme développeur associé : c’est le moment de la séduction ! La recette est simple, comme en amour : soyez vous-même, tout en étant sincère et respectueux. Et surtout, faîtes-vous beau... plus exactement, rendez-votre concept le plus beau possible. Voici quelques conseils pour recruter un CTO sans le faire fuir au premier regard !

Qui dit co-fondateur dit binome : présentez-vous

Hors de question de vous répandre sur votre enfance lors des premiers contacts. Mais votre futur partenaire doit savoir rapidement qui vous êtes et votre parcours : soyez clair, précis, sans vous la jouer. Un bon CTO marche aussi à l’affect, car il maitrise les soft-skills en plus de ses compétences en développement : il a besoin de vous connaître.

Qui dit co-fondateur dit projet : présentez-le

Présentez ensuite votre projet, en priorité à travers son concept et son originalité : la technique de l’elevator-pitch est l’une des plus efficaces. Voyez comment il réagit, interrogez votre futur CTO sur ses remarques, ses idées, ses questionnements. Son retour est très important, car très souvent le porteur de l’idée perd tout recul à force d’enthousiasme. C’est d’ailleurs là où un brainstorming extérieur permet si besoin d’affiner au mieux le concept, à travers par exemple un atelier impact mapping.

Qui dit rencontre ou mariage dit séduction : commencez à tailler votre diamant brut

Vous avez beau créer une start-up, il faut réfléchir comme au siècle dernier, quand un des conjoints apportait dans sa corbeille de mariage une dot : plus la dot était belle, plus le mariage avait des chances de se faire, participant au pouvoir global de séduction ! Considérez votre concept comme l’élément de séduction et posez-vous une simple question : la dot est-elle assez belle ? Vous y voyez forcément une pépite propre à créer la licorne de demain : mais devine-t-on déjà cette pépite ? Ne faut-il pas la sortir un peu plus de sa gangue ? Peut-on tailler un peu ce diamant, pour commencer à en révéler les éclats ? Comme créatif, il est normal de croire à son projet et de s’y projeter, de voir derrière cette pierre encore un peu brute le bijou de demain et la rivière de diamants d'après-demain : en revanche, c’est parfois plus dur pour un développeur, au regard plus "technique". Au risque de le perdre, vous devez-donc lui proposer une promesse de pépite, tailler une toute petite partie de ce bijou pour qu’il le voit briller. L’idéal est donc de proposer un peu plus qu’un simple concept : il faut réaliser votre MVP pour prouver le potentiel de séduction sur les premiers clients. Il est souvent plus facile de vendre un appartement aux murs bruts et à terminer, où tout est encore possible, qu’un appartement sur plan : les bons CTO courent après le temps et n'ont pas forcément ni le temps, ni l'envie, de se projeter . En l’absence de CTO, l'idéal est defaire réaliser auparavant son MVP en externe, de manière souple et agile. Ce MVP permet d’accroitre grandement son pouvoir de séduction, en offrant au futur CTO une belle promesse apte à le faire rêver lui-aussi. C’est ce que permet notamment un prestataire comme AGITALYS : c’est ainsi le moyen de se donner le maximum de chances pour recruter vite un bon CTO.

Qui dit co-développeur dit technique : faites-lui confiance

Si vous devez posséder quelques notions de développement, n’imposez pas toute la technique en amont : raisonnez en termes d’objectifs, de fonctionnalités et demandez au spécialiste le meilleur chemin pour y faire parvenir. Les plans et la boite à outils, c’est lui ! Soyez humble et n’hésitez pas à dire ce que vous ne comprenez pas. Adaptez-vous à son rythme, comme lui devra s’adapter au vôtre.

Qui dit cofounder dit « co » : partagez

Ne lui cachez pas d’informations, partagez toutes vos idées mais aussi vos craintes ou vos difficultés. Aidez-le à se projeter, en lui fournissant si besoin les outils adéquats, le plus concret restant évidemment un MVP. Trouver un CTO enthousiasmé par votre concept est nécessaire, mais ce n'est pas suffisant pour le convaincre : il s'investit techniquement, il doit recevoir en retour l’éventuel bénéfice. Partagez donc aussi le projet financièrement, de manière juste, à travers une participation, des parts d’entreprise, des royalties, des droits d’auteurs ou des BSPCE (bons de souscription de parts de créateurs d'entreprise). Faîtes-vous aider par un conseil pour que personne ne soit lésé : mais attention, avant de sceller ce contrat de mariage, vous devez être certain d’avoir pu enfin recruter le bon CTO de vos rêves. Car un projet de vie professionnelle avec un CTO cofondateur, c’est une aventure à deux qui se partage dans un respect total et une complémentarité aussi parfaite que possible : voilà un des secrets de start-up. Vous devez rêver à deux !